fbpx

CBN Fait don de Puits aux Communautés de Sumakpa et Kasape dans le quartier de Katampe.


Le Réseau de diffusion Chrétienne, CBN, a fait don et commandé 2 puits de forage dans les communautés de Kasape et Gusape dans le quartier Katampe dans la Capitale Fédérale du  Territoire, FCT, dans le cadre de sa responsabilité sociétale.

Dans un exclusif enrouement avec le Abuja Digest Weekly, dans son bureau, docteur Felix Oisamoje, le Directeur Régional de CBN au Nigeria, a révélé ceci: »nous exposons notre responsabilité sociétale en effectuant des œuvres humanitaires. La plupart des personnes n’en sont pas conscientes parce que les gens concluent immédiatement que CBN est juste une organisation médiatique.

Cependant, la majeure partie de nos œuvres humanitaires est destinée aux communautés rurales parce que c’est là où sont les besoins réels.

« En tant qu’organisation basée sur la Foi, nous prenons conscience du fait que les gens affamés, malades ne peuvent pas regarder la Télévision. Aucune personne ayant des problèmes ne regarde la télé, donc pour encourager les gens à regarder les programmes que nous produisons, nous devons répondre à leurs besoins. C’est pourquoi nous faisons forer des puits. »

Nous effectuons aussi des travaux sociaux de proximité médicales à travers lesquels nous effectuons des services médicaux gratuits comme la construction de cliniques rurales. Jusqu’ici, nous avons construit plus de 10 cliniques rurales, avec la majorité dans le FCT puisque c’est là que nous vivons. C’est beaucoup plus facile pour nous, à cause de la logistique, de faire ainsi en milieu éloigné.

De plus, nous effectuons des chirurgies de la cataracte, des consultations médicales et des traitements. Nous distribuons des médicaments et faisons aussi des chirurgies pour les enfants nés avec la lèvre de fissure et des difformités de palais fendu, tout cela gratuit « , ajouta-t-il.

Ahmadu Diyo, le chef de la communauté, a tenu un discours après que l’on ait foré les puits dans sa communauté. Il a déclaré ces mots: “Je remercie Dieu Tout-puissant qui a donné la grâce à CBN et le privilège de nous apporter cette grande percée et qui va aussi les guider vers ceux qui n’en ont pas. Je me réfère aux autres villages qui n’ont pas de puits de forage non plus.

« Nous avons vraiment beaucoup souffert à cause des querelles entre nos femmes qui vont chercher de l’eau du torrent, la seule source d’eau jadis et les bergers Peuls. C’était une menace énorme à notre paix et c’était vraiment problématique. La qualité de l’eau n’était pas même bonne, mais elle menait toujours aux conflits. Je devais toujours apaiser les bagarres et j’ai fait de mon mieux pour arranger les choses amicalement. Mais après un moment les mêmes querelles se répètent à maintes reprises. À ce moment-là cependant, Dieu a répondu à nos cris et prières quotidiens, le Dieu Tout-Puissant l’a vraiment fait pour nous. Mon appréciation ne vaut rien à l’organisation de CBN et aux personnes qui ont établi un partenariat avec le club 700 pour nous fournir cette aide inoubliable. »

Pour Mary James, une fille de seize ans dans le village, sa joie était électrifiante. Comme l’eau potable jaillissait de la conduite, elle savait que c’était la fin de ses voyages infinis à travers les collines. Le voyage pour aller chercher l’eau était une descente aiguisée dans la vallée et l’eau était sale et pas hygiénique.

S’adressant à l’Abuja Digest Weekly, elle témoignait: » la situation de la rivière nous présente beaucoup de défis. Ces défis ont rendu l’accès à l’eau très difficile. L’accès à la rivière exige une descente raide de la colline. C’est très difficile et remonter avec l’eau encore plus.

« Nous tombons beaucoup. L’énergie et l’effort que requiert cette tâche sont si considérables qu’aller chercher de l’eau est réduit à une ou deux fois par semaine. Nous tombons malades à cause de l’effort à fournir pour avoir accès à l’eau potable. Tout naturellement, nous sommes très reconnaissants pour le puits qui a été construit pour nous. Ceci a rendu les choses plus faciles pour le village entier. Les mots ne peuvent pas suffisamment décrire combien nous nous sentons bénis par cette action de CBN. »

Le Révérend John Kalma, le Responsable du Département des Opérations Humanitaires et de Secours en cas de catastrophe, CBN Nigeria, a aussi vivement recommandé aux gens de s’approprier le puits. Il a dit: « c’est notre désir extrême d’aider les villages moins privilégiés. Si vous voulez que ce puits foré vous soit utile, vous devez le chérir et être attentifs à la manière dont vous l’utilisez. »

Souhaitez-vous vous joindre à nous? Cliquez ici.

SOURCE : Abuja Digest Weekly (7ème – 13ème Août, 2017).

Start typing and press Enter to search